La mythologie japonaise : Izanagi et Izanami

Dans une première publication dédiée à la mythologie japonaise, nous avons expliqué les principaux concepts liés à ce sujet, notamment les kami. Dans cet article-ci et les suivants, nous allons explorer le concept de Kami en découvrant certaines divinités qui ont marqué l’histoire le Japon.

Vous vous souvenez qu’on désigne « Kami » toute entité digne de vénération, et dans son acceptation la plus étroite, toute entité faisant l’objet d’un culte.

Il peut s’agir d’un être extra-terrestre, d’un être vivant ou même d’un objet naturel ou matériel (voir mon dernier article).

Cette simple définition en dit long et laisse particulièrement rêveur sur le nombre potentiel de Kami existants.
 Nous allons aujourd’hui évoquer l’histoire de Izanagi et Izanami. Littéralement traduit par « Le prince qui t’invite » et « La princesse qui t’invite » selon le KO JI KI.

Représentation de Izanami

Izanagi et Izanami sont en quelque sorte les Adam et Eve de la mythologie japonaise.
 Seulement, alors qu’Adam et Eve étaient humains et ultérieurs à la création de la Terre. 
Izanagi et Izanami sont les divinités qui créèrent la Terre et le Japon. 
Cette mission leur a été confiée par les anciens dieux (les tout premiers Kami). En effet, avant la création de la Terre il existait plusieurs générations de Kami asexuées qui vivaient dans le « Takamanohara » (Haute Plaine du Ciel), à l’abri des regards. 
Izanagi et Izanami créèrent la Terre à l’aide d’une hallebarde décorée offerte par les Kami célestes. Depuis le Pont flottant du ciel reliant la Terre et le Ciel, ils plongèrent la hallebarde dans l’océan : ainsi naquit la Terre. Après quoi, ils y descendirent afin d’y établir leur résidence. Après avoir constaté leurs différences de sexe et les différences physiques liées à ces attributs, ils décidèrent de s’unir. Dans ce but, ils érigèrent l’Auguste pilier céleste. Chacune des divinités devant faire le tour du pilier dans le sens inverse de l’autre jusqu’à ce qu’ils se rencontrent. De leur première union naquirent des êtres déformés et contrefaits (Hiruko et Awashima) car ils avaient brisé les règles. En effet, lors de leur rencontre juste après avoir fait le tour du pilier, Izanami parla la première. Lorsqu’ils se rendirent dans la haute plaine du ciel pour demander conseil aux Kami célestes au sujet de leurs descendants contrefaits, il leur fut indiqué qu’il n’était pas correct que la femme parle la première. Alors ils redescendirent sur Terre, pratiquèrent à nouveau le rituel de rencontre et d’accouplement où cette fois Izanagi parla le premier.

De cette nouvelle union accomplie dans les règles naquirent Amaterasu, Tsukiyomi et Susanoo dont nous parlerons très prochainement…

Une autre représentation d'Izanami

La mythologie japonaise est basée sur le Shintô qui lui même repose sur la naissance et les péripéties des différentes générations de Kami. Nous avons ici découvert les Kami les plus célèbres et les plus puissants dans le sens où ils sont à l’origine de la Terre de toute autre chose existante.

京都ツラヂチョンでまたね。

(à bientôt sur Kyototradition !)

Photographies :

5thluna

pyxopotamus

2 réponses à La mythologie japonaise : Izanagi et Izanami

  1. Ping : La mythologie japonaise : Tsukiyomi - Kyototradition

  2. Ping : La mythologie japonaise : Amaterasu - Kyototradition

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


cinq × = 5

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>