L’interminable histoire du Kimono Japonais

Plus qu’un vêtement traditionnel, le kimono japonais dispose d’un véritable rôle social et témoigne d’une culture en perpétuelle évolution. Vieille de déjà 17 siècles, son histoire continue de se faire au Japon tandis qu’en Occident, il suscite l’intérêt des passionnés de cette culture. Aujourd’hui, nous vous présentons la première partie de cette passionnante histoire du kimono, de son origine à son apogée, durant la première partie de l’ère Edo.

Deux femmes en kimono - XIXè siècle

Le kosode, l’origine du kimono et de son code esthétique

L’origine du kimono (littéralement : « que l’on porte sur soi »), le kosode, remonte au VIIè siècle, alors que le Japon est sous influence chinoise. Le kosode est alors considéré comme un sous-vêtement, associé à un pantalon ou une jupe longue ou encore une veste ample. Au VIIIè siècle, durant la période Nara (710-794), des législations ont été mises en place de sorte à distinguer les rangs sociaux, notamment par un code vestimentaire basé sur l’ensemble et les couleurs des vêtements. Une rupture diplomatique de la Chine et du Japon durant la période Heian (794-1185) laissa place au sens esthétique, puis au raffinement, avec une attention particulière au niveau de l’harmonie des parures. Entrent en considération les saisons et les occasions durant lesquelles les vêtements étaient portés, mais aussi le rang social et l’âge de celui ou celle qui les portaient. Si auparavant, le même style de kimono était attribué aux deux genres, désormais, la différence entre le kimono pour homme et le kimono pour femme est bien marquée. Ces distinctions et cette recherche de l’esthétique ont contribué à l’évolution du kosode, initialement de couleur unie et teint, et désormais à motifs tissés. Il commença alors à s’extérioriser de manière plus importante.

La révolution du Kosode

motif de kimono - ère Edo

Au XIVè siècle, durant la période Muromachi (1392-1573), le kosode finit par perdre son statut de sous-vêtement et se porte désormais au grand jour et à l’extérieur, sur plusieurs couches d’autres vêtements. On retrouve notamment des kosode de plus en plus épais et lourds, ces derniers habillant les femmes de haut rang lors de cérémonies officielles. Cette « exhibition » a créé plusieurs styles et plusieurs types de kosode ainsi que différentes manières de le porter, jusqu’au XVIIIè siècle, à la première moitié de l’ère Edo (1603-1867). Durant cette période, la mode vestimentaire amplifia le souci de l’esthétique, voire l’émergence du goût artistique en la matière. Les motifs sont plus élaborés et sophistiqués, utilisant les nouvelles techniques textiles ainsi que des couleurs plus vives. Les motifs étaient devenus asymétriques et on représentait beaucoup plus la nature à travers des paysages et des fleurs. On a alors recourt à la broderie et aux fils d’or mais aussi aux feuilles d’or pour un kimono excessivement valorisé. Au niveau de la tenue, le pantalon n’était alors plus forcément porté avec le kosode. Aussi, les manches s’étaient allongées, ce qui donna l’actuel furisode, porté lors d’événements spécifiques et destiné surtout aux jeunes femmes célibataires. Parmi les accessoires qui ont également fait leur apparition, il y a le obi, une large ceinture portée avec le kimono. Le kimono s’est alors peu à peu dessiné, associant divers textiles, coton, lin et autres fibres végétales, tandis que la soie était réservée aux classes les plus riches.

Eiko Hayashi, Nihon Buyô – danse du Kabuki (Musée Guimet) II

 Ce n’est que vers le milieu du XIXè siècle que l’on utilisa le terme « kimono », bien qu’il soit relativement très proche du kosode. Dans un article à venir, nous vous raconterons la suite de l’histoire du kimono et comment, après avoir failli disparaître durant l’ère Meiji (1868-1912), il est revenu dans la mode vestimentaire de la nouvelle génération japonaise.

京都ツラヂチョンでまたね。(à bientôt sur Kyototradition!)

Photos :

Flickr : Two woman with parasol, Japan

Flickr : Shunga Arte es eros in Giappone nel periodo Edo

 

4 réponses à L’interminable histoire du Kimono Japonais

  1. Ping : Le kimono japonais, 17 siècle d'histoire à découvrir!

  2. Ping : Vers le retour du kimono japonais...

  3. Ping : Revenir sur l’histoire du kimono japonais

  4. Juliette dit :

    Merci pour celui qui a posté cet article. Je ne suis pas vraiment, nippon addict. Mais je me suis longtemps demandé d’où venait le kimono japonais ! Kosode ? Il faut être réaliste, Kimono rime plus ! Et dire qu’il existe depuis le VIIème siècle ! Incroyable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


8 − = quatre

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>