Unsodo, estampes et héritage culturel japonais

Un ancien modèle d'estampe que l'on trouve chez UnsodoVenez découvrir les archives de la boutique Unsodo, partenaire de Kyototradition dont les produits seront bientôt en ligne. Il s’agit d’un endroit étonnant, à mi-chemin entre un musée et une bibliothèque.

A Kyoto, comme dans toutes les villes anciennes, il existe des trésors qui s’ignorent. Les archives de la boutique Unsodo font parties de ceux-ci. La boutique d’Unsodo est très jolie, mais elle ne semble pas différer de nombreuses autres boutiques, et si l’on peut trouver certains produits de très haute qualité (des livres entièrement créés de la même manière qu’à l’ère Edo, ce qui est très compliqué à trouver de nos jours), on trouve également des cartes postales ou d’autres produits très communs. Lorsqu’on ne connait pas l’endroit, on passe facilement à côté, alors qu’il suffit d’entrer dans ses archives pour voir quelque chose d’étonnant : une réserve de modèles d’estampes.

Les achives d'Unsodo : une collection de modèles d'estampes
Cette photo montre moins d’un dixième de ce que nous avons vu, et pourtant nous n’avons vu qu’un étage (l’accès du second est un peu compliqué). Le propriétaire de la boutique Unsodo lui-même ne sait pas combien d’estampes se trouvent dans ces archives. Il dit les garder « au cas où l’une d’entre-elles redevienne à la mode » et admet qu’un tremblement de terre ou un incendie détruirait entièrement l’endroit. Vous pouvez voir l’endroit plus en détail en cliquant sur cette photo ou sur la première photo de l’article.

Les modèles d’estampe sont recouverts de papiers journal, car les insectes susceptibles de manger le bois déteste l’encre. Cela permet donc de protéger les modèles pour une très longue durée. Les journaux sont aussi anciens que les estampes et donc impossibles à lire, car les kanjis du début du siècle ne sont pas complétement les mêmes qu’aujourd’hui. Les journaux eux-mêmes sont des éléments historiques importants, puisque nous avons pu voir des articles de propagande écrit durant la seconde guerre mondiale, qui appelait à « répandre la supériorité de la race japonaise sur le monde ». Il est bien difficile de ne pas tomber sous le charme de ce petit morceau d’histoire que sont les archives d’Unsodo.

Afin de voir la qualité des modèles conservés de cette manière, nous avons demandé à en sortir un au hasard. Voici donc ce à quoi il ressemblait :

Un modèle d'estampe trouvé chez Unsodo
On peut voir que ce modèle a déjà été pas mal utilisé, mais qu’il garde ses qualités de finition et pourrait être réutilisé dès que possible. Il ne s’agit bien sûr que d’une couche parmi un jeu complet.

La famille du propriétaire d’Unsodo étant dans le commerce d’estampes depuis l’ère Edo, on y trouve de nombreux éléments historiques très intéressants. Par exemple, on peut également voir des éléments techniques impossibles à refaire aujourd’hui. Le morceau d’estampe ci-dessous présente des qualités de finition extraordinaire et les lignes fines, qui semblent avoir été rajoutées au pinceau, ont bien été obtenues par impression. Les feuilles en bas à droite sont également d’une technicité extrême, puisque qu’elles sont striées, ce qui requiert à la fois une immense dextérité pour faire le modèle en bois, mais également un dosage parfait lors de la pose de la peinture. N’hésitez pas à cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Estampe japonaise impossible à faire aujourd'hui
Si vous allez dans la boutique d’Unsodo à Kyoto, il est peut-être possible de voir les archives en demandant au patron. N’hésitez pas à lui dire que vous venez suite à la visite de Kyototradition. Mais nous ne pouvons vous garantir qu’il vous fera visiter les archives, cet endroit étant normalement réservé seulement à quelques personnes.

Les estampes d’Unsodo seront prochainement en vente sur Kyototradition. Quelques éléments de logistique ne sont pas encore au point et nous voulons être sûr que tout fonctionnera avant de proposer les produits. Patientez encore un peu (probablement un mois environ) et vous pourrez acheter de superbes estampes sur Kyototradition ! En attendant, n’hésitez pas à aller voir comment on les fabrique dans cet article : fabrication d’un estampe japonaise.

京都ツラヂチョンでまたね。A bientôt sur Kyototradition !

Une réponse à Unsodo, estampes et héritage culturel japonais

  1. Samuel dit :

    Ces estampes nous replongent dans le Japon médiéval, merci pour cet article magique pour moi qui suis un fan du Japon depuis toujours :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


2 + = six

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>