Kokeshi

Sous-catégories


produits par page

  • 1
  • 3
  • Très grande poupée Kokeshi Izumino

    149,95 €
    En stock

    Le nom de cette poupée, Izumino (泉野), signifie "source et champs". Il s'agit donc d'une poupée inspirée du calme de la campagne. Il s'agit du plus grand modèle, qui fait de 26,5 cm de haut. 

  • Poupée Kokeshi Shunkou

    199,95 €
    En stock

    Le nom de cette poupée Kokeshi, Shunkou, signifie "lumière de printemps". 

  • Poupée Kokeshi Shunrai

    249,95 €
    En stock

    Le nom de cette poupée kokeshi, Shunrai, signifie "l'arrivée du printemps" ou "le printemps arrive". 

Découvrez dans cette catégorie, plus d'une centaine de poupées kokeshi !

Les poupées kokeshi, appelées aussi poupées japonaises, sont des figurines représentant généralement des jeunes femmes japonaises. Cependant, il existe de nombreux styles et elles peuvent également être à l’image d’autres genres, des personnes plus jeunes ou plus âgées, ou des personnages, mystiques ou fictifs. Quoi qu’il en soit, la kokeshi est le fruit de la recherche et de la représentation de la beauté par la simplicité. Il s’agit d’un principe japonais que l’on retrouve dans de nombreux domaines et thèmes, voire, dans leur quotidien.

D’après certains historiens, les kokeshi sont apparues au milieu de l’ère Edo (1600 – 1868), dans la région de Tôhoku, au Nord-Est du Japon. Concernant cette origine, on stipule souvent qu’elles ont été créées pour les petites filles, en guise de jouet. On dit aussi qu’elles avaient été offertes aux visiteurs de certains onsen, les sources chaudes japonaises. Aujourd’hui, elles font l'objet de magnifiques cadeaux aux sens très larges, véhiculant notamment la richesse de la culture japonaise.

Les kiji-shi (artisans du bois) fabriquaient ces poupées entièrement à la main, de la sculpture à la peinture. Il s’agit de la méthode traditionnelle (fabrication et peinture à la main) que Kyototradition souhaite promouvoir aujourd’hui, même si les articles de cette catégorie ne viennent pas de Kyoto. Nous ambitionnons également de permettre aux artisans actuels de promouvoir leur art et leur passion au-delà du Pays du Soleil Levant. En effet, ils font face à la multiplication des méthodes de fabrication industrielle et de kimidolls. Ces derniers, imitation des kokeshi, sont très en vogue, mais leur basse qualité ne met pas en valeur tout le principe des poupées japonaises. Fabriqués en Chine, les kimidolls sont fabriqués à partir de plastique.

Toutes les poupées kokeshi expriment une ou plusieurs valeurs, généralement, à travers des motifs peints sur leur kimono. Ce sont souvent des motifs symboliques, associés à des couleurs qui ne sont pas non plus vides de sens. Lorsque l’on choisie une poupée japonaise, on peut alors se référer aux descriptifs qui les expliquent. Expression de la joie de vivre, du bonheur, de l’affection, de l’amitié, de la beauté, ou encore apport de la fortune, de l’abondance… leurs valeurs vont au-delà de leur forme.

Pour l’anecdote, le design des personnages de la console Wii serait inspiré des poupées kokeshi. Cela expliquerait la simplicité de leurs traits.