Daruma en papier n°5 (XL)

Le Daruma N°5 (S) est le plus grand modèle de la poupée Daruma en papier mâché sur Kyototradition. Cette poupée est utilisée pour formuler des vœux et peut être acquise pour soi ou offerte à des proches. Il n’y a pas d’occasion particulière pour cela, même si il pourrait être un cadeau d’anniversaire idéal. Découvrez le rituel dans son descriptif. 

Plus de détails

A12-55

29,95 €

Au Japon, le Daruma était d’abord un talisman populaire, créé au XVIIIè siècle à l’image d’un Shaolin à la cape rouge qui attendait, assis devant une grotte, l’illumination. Il fait alors partie de la culture bouddhiste et représente la patiente et la persévérance ainsi que la volonté. Si le Daruma est représenté sans membres, c’est parce qu’au bout de plusieurs années d’immobilité, ceux du personnage se sont atrophiés. Et s’il est représenté sans pupilles, c’est parce que le personnage les a jeté pour ne pas s’endormir.

 

Le rituel correspondant à la poupée Daruma consiste à dessiner une pupille lors de la formulation de votre vœu. La deuxième sera faite lorsque votre vœu sera réalisé. Au bout d’une année, elle se brûle. Cela est d’autant plus possible puisque ce Daruma est en papier mâché, tout comme les modèles traditionnels. Il a alors été fabriqué et peint à la main. Il s’agit alors d’une pièce unique qui peut éventuellement présenter quelques petites différences, à peine visibles, avec l’original.

 

Ce Daruma est le modèle N°5 (XL), d’une longueur de 16 cm est le plus grand modèle en papier présenté sur Kyototradition. Il peut faire l’objet d’un cadeau, mais n’oubliez pas dans ce cas, d’expliquer à son acquéreur sa valeur traditionnelle, culturelle et le rituel qui va avec. Vous pouvez bien entendu l’acquérir pour vous, pour vos propres vœux. 

  • Hauteur : 13 cm
  • Largeur : 12 cm
  • Longueur : 16,5 cm
  • Matériau : papier
  • Lieu de fabrication : Japon
  • Type de fabrication : artisanale (fabriqué et peint à la main)

Les poupées daruma sont des figures à voeux très courantes au Japon. 

Pour mieux comprendre leur utilisation, vous pouvez lire la façon dont les japonais font des voeux avec les daruma et la légende de Bodhidharma, le moine ayant inspiré ces objets.